Un nouveau chef pour Althea en décembre, ainsi que pour Eunavfor

Le général Heidecker salue les soldats avant leur départ pour la Bosnie-Herzégovine en 2011 (crédit : ministère autrichien de la Défense)

(BRUXELLES2) L’opération militaire de l’UE déployée en Bosnie-Herzégovine (Eufor Althea) va changer de commandant le 3 décembre prochain. Le Comité politique et de sécurité (COPS) vient de l’approuver aujourd’hui (27 novembre). Le général autrichien Dieter Heidecker va ainsi succéder à son compatriote le général Robert Brieger qui était en poste depuis un an, en décembre 2011. Il devrait diriger une mission dont les effectifs ont décru régulièrement depuis deux ans (moins de 600 soldats actuellement) mais qui reste maintenue avec un rôle exécutif par la volonté notamment des pays d’Europe centrale (et de l’Autriche donc) ainsi que du Royaume-Uni.

Né le 26 février 1954 à Kufstein, Heidecker est issu d’une famille de militaires. Il effectue son service volontaire et est ensuite engagé volontaire (1972-1976) avant d’étudier à l’Académie militaire de Wiener Neustadt dont il sort officier de l’infanterie de la compagnie de chasseur. Il gravit ensuite tous les échelons. D’abord comme commandant du train et au 21e bataillon de Kufstein (1979-1985) puis comme enseignant à l’Académie militaire sur les tactiques et le commandement d’état-major.

En 1992, après avoir dirigé le régiment de soutien logistique de Zwölfaxing, il part à Paris suivre le cours supérieur de l’école de guerre interarmées à Paris, où il sert dans les troupes parachutistes de l’infanterie de marine. Il effectuera notamment un entraînement en terrain difficile avec la Légion étrangère qui lui laissera un… excellent souvenir (après). Au retour, il commande la 4e Brigade mécanisée de Linz-Ebelsberg (1993-1995) avant de repartir à Paris. D’abord, il est attaché militaire auprès de l’UEO – l’Union de l’Europe occidentale (1995-1997), au moment où celle-ci fournit un détachement de police à Mostar (ancêtre de la future mission de police de l’Union européenne). Puis, en 1997, il devient attaché militaire de l’ambassade bilatérale en France (il assure aussi la représentation avec la Tunisie, le Maroc et le Luxembourg).

En 2002, il est nommé commandant adjoint de la force terrestre. Après une formation au collège de l’OTAN en 2005, il devient en février 2006, commandant adjoint des forces armées autrichiennes.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).