Quatre pirates transférés aux Pays-Bas

Les 4 suspects débarqués à Dar Es Salaam lors d’une escale le 5 novembre (crédit : Marine Néerlandaise)

(B2) Quatre pirates somaliens vont être poursuivis pour piratage et violence contre les troupes néerlandaises aux Pays-Bas. Les suspects sont arrivés mardi soir (6 novembre) à la base aérienne d’Eindhoven, via Dar es Salaam où le navire avait fait escale. Ils avaient été interceptés lors d’une opération du Hr Ms Rotterdam au large de côtes somaliennes, le 25 octobre, lors d’un « contrôle de routine », d’un boutre qui s’avérait être en fait un bateau de pêche avec un équipage pakistanais et iranien capturé par les pirates. Nb : le Rotterdam est un des deux navires opérant pour le compte de l’OTAN dans le cadre de l’opération anti-piraterie Ocean Shield.

Lire aussi : Opération coup de poing de la marine néerlandaise près des côtes somaliennes

Opération plutôt mouvementée

Lors de l’intervention des militaires, le boutre avait pris feu. Au bilan, désormais complet et officialisé par la marine néerlandaise : deux des membres d’équipage ont disparu et un autre a été tué lors de l’échange de coups de feux (*). La marine néerlandais ne précise pas si c’est un tir des pirates ou de militaires néerlandais, l’enquête pourrait le préciser éventuellement. Deux pirates avaient été blessés ainsi que six marins. Tous soignés à bord du Rotterdam par l’équipe médicale de bord. L’identification des suspects avait été faite par le capitaine du boutre qui avait reconnu six personnes comme des pirates. Deux d’entre eux ont été relâchés rapidement. Car ils étaient mineurs au moment des faits, précise la marine néerlandaise. Pour les autre autres, l’enquête continue, menée par la police militaire royale, sous l’autorité du Parquet.

(NGV)

(*) Ce qui confirme au passage une information donnée par B2 à l’époque des faits – qui n’avait pas été relayée à l’époque par la plupart des médias. Ceux-ci ayant joyeusement mélangé les marins de l’équipage arraisonné et les pirates.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).