Les Néerlandais apportent la première aide au MV Orna

Le Rotterdam (premier plan) escorte le Mv Orna (second plan) remoqué (crédit : marine néerlandaise)

(B2) Le MV Orna, cargo émirati, a été libéré samedi (20 octobre) par les pirates somaliens. Le navire néerlandais de guerre amphibie Rotterdam (qui est un des deux navires de la force Ocean Shield de l’OTAN) était non loin du lieu de libération, il s’est rendu le premier sur les lieux pour apporter le soutien médical nécessaire aux ex-otages. «L’équipage était soulagé de nous voir (…) Nous avons procédé à des examens médicaux, fourni de l’eau, de la nourriture, et une oreille attentive de manière générale. L’équipage est en relative bonne santé physique» a déclaré le Lieutenant Commandant Rijkers, docteur à bord.

Le cargo avait été enlevé au large des Seychelles en décembre 2010. Les pirates ont annoncé avoir laissé partir le cargo après avoir reçu une rançon d’environ 400.000 $, même si cette information reste à confirmer. Ils retiennent toujours le capitaine, l’ingénieur en chef ainsi que 4 membres des 19 membres d’équipage, jusqu’à ce qu’une autre rançon soit payée. Des sources somaliennes avait également mentionné il y a peu la mort d’un des otages. Lire aussi : Un otage tué par les pirates, un autre blessé à bord du Mv Orna

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise