Les eurodéputés annulent leur visite en Iran. Le pays refuse de les laisser voir les prix Sakharov…

(B2) Les autorités iraniennes ont refusé qu’une délégation de cinq députés européens rencontre les lauréats du prix Sakharov de cette année, Nasrin Sotoudeh et Jafar Panahi. Une délégation présidée par la finlandaise Tarja Cronberg (Verts), responsable des relations entre le Parlement européen et l’Iran, devait rencontrer ses homologues du Majlis (le parlement iranien) ainsi que des représentants de la société civile. Samedi, alors que la délégation s’apprêtait à partir, l’ambassadeur de Téhéran auprès de l’UE a appelé Me Cronberg, lui expliquant qu’avec «un délai si court» il était impossible de garantir que les députés puissent remettre personnellement leurs lettres d’invitation aux lauréats. La présidente a donc décidé d’annuler la visite, qui avait été vue comme une occasion de renouer le dialogue avec le Majlis et la société civile. C’est avec la plus grande amertume que la délégation de parlementaires a du annuler son séjour, déjà tout prêt, en Iran. «Je regrette profondément (…) toutefois, le Parlement européen reste déterminé à continuer son soutien à la société civile iranienne et à s’impliquer pour elle» a déclaré Martin Schulz, le Président du Parlement.

Nasrin Sotoudeh purge actuellement une peine de 6 ans à la prison d’Evin pour «acte à l’encontre de la sécurité nationale» et «propagande à l’encontre du régime» et se trouverait en ce moment en grève de la faim en isolement cellulaire. Quant à Jafar Panahi, le réalisateur iranien, il se trouve en maison d’arrêt depuis 2010. Tous deux se sont vus décernés vendredi (26 octobre), le Prix Sakharov (pour la liberté de l’esprit), à l’unanimité des groupes politiques. Un symbole très politique selon Martin Schulz, le président du Parlement européen. C’est « non très clair au régime iranien (qui) ne respecte aucune des libertés fondamentales. (…) Nous voulons par ce choix exprimer notre admiration pour une femme et un homme qui résistent à l’intimidation dont sont victimes les Iraniens ».

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise