Un Carabinieri prend la tête de Eubam Rafah

(BRUXELLES2) C’est un italien, le colonel Francesco BRUZZESE DEL POZZO, qui va prendre la tête de la mission EU BAM Rafah à partir du 1er octobre 2012. Il est nommé pour la durée de la mission, jusqu’au 30 juin 2013 (sauf si celle-ci est prolongée). Il remplace ainsi son compatriote le captain Davide Palmigiani (Lire : Palmigiani nommé à la tête d’Eubam Rafah, à titre provisoire).

Né à Bari en octobre 1953, après des études à l’école militaire de Nunziatella, Francesco rejoint les Carabinieri à 23 ans, en 1976. Il est affecté et commande différentes unités : Venise (enquête) en 1977, Belluno (police militaire) en 1978-79, le quartier général de Montella (1981-1982), de Piove in Sacco (1982-1985) et de Seregno (1985-1992). Il obtient, en parallèle, un diplôme en sciences politiques à l’université de Padoue, complété ultérieurement par un diplôme en sciences de sécurité à l’université de Rome. En 1992, il est nommé chef des opérations pour la province de Bologne jusqu’à 1996 ; c’est l’époque de l’opération mani pulite (mains propres).

En 1996, il passe au niveau international. Il effectue une mission en Bosnie-Herzégoine, à Mostar, au sein de l’unité de police de l’UEO (l’Union pour l’Europe occidentale) – dans ce qui est le prémice des opérations de la PeSDC – afin de coordonner l’établissement d’une force de police unifiée entre Croates et Bosniens. Ce qui n’est pas une mince affaire ! Il puis passe ensuite en Albanie comme conseiller principal du programme d’assistance à la police (MAPE) de l’UEO (1997-1998) chargé de remettre sur pied la police albanaise après la « faillite » de l’Etat albanais. Il est ensuite conseiller « police » de l’UEO (1998-1999) et chef de la planification du MAPE au quartier-général à Bruxelles (1999-2001).

En 2001, effet du traité de Nice, il passe dans l’unité de police du Conseil de l’Union européenne qui vient juste d’être constituée, dont il devient le directeur adjoint en 2004 (jusqu’à fin 2007). En 2008, il occupe le poste de chef de la planification au sein du CPPC (l’Etat-major des opérations de gestion de crise civile, Civilian Planning and Conduct Capability). Et depuis 2009, il dirigeait le département « recherche et études » du CoESPU (Center of Excellence for Stability Police Units).

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).