Le procureur anti-corruption inculpé… pour tentative de corruption

(BRUXELLES2) C’est l’arroseur arrosé. Un magistrat européen – faisant partie de la mission “Etat de droit” de l’UE au Kosovo (EULEX) – a confirmé aujourd’hui les charges pesant contre un ancien procureur spécial du Kosovo (SPRK) et ancien chef de la task-force Anti-Corruption, Nazmi Mustafi, et trois de ses coaccusés Reshad Zherka, Xhelal Zherka and Mirela Ndoci. Il devra répondre d’abus de son autorité officielle et de possession d’armes non autorisées. Les Zherka sont eux inculpés d’avoir monnayé leur influence, et incitation à l’abus de fonctions, détention de documents officiels. Mirela Ndoci est juste inculpé de complicité dans cette position abusive. « Toutes les preuves présentées dans cette affaire sont admissibles » a estimé le magistrat d’Eulex. Et toutes les charges contre les accusés. L’affaire est suivie par le procureur d’Eulex à Peja/Pec.

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise