Ashton et Jalili ne partiront pas en vacances ensemble

Saaed Jalili en négociation (crédit : Commission européenne)

(B2) La Haute Représentante de l’UE pour les Affaires étrangères s’est entretenue jeudi (2 Août), avec Saïd Jalili, le négociateur en chef iranien sur le programme nucléaire afin d’examiner comment faire avancer les pourparlers. «J’ai bien fait comprendre qu’il fallait à présent que l’Iran traite les problèmes que nous avons évoqués de façon à établir un climat de confiance» a souligné Catherine Ashton. La chef du service diplomatique européen devrait, après une période d’un mois de réflexion, s’entretenir à nouveau avec le Dr. Jalili, sans donner plus de précisions quant aux modalités de la discussion ou sur les interlocuteurs qui y participeront. Le dialogue a repris en avril avec le groupe E3 + 3 composé des trois pays européens – le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne – ainsi que des Etats-Unis, la Russie et la Chine. Pour l’Union, l’objectif demeure d’arriver à des «solutions diplomatiques qui permettraient d’apaiser les préoccupations de la communauté internationale concernant le programme nucléaire iranien» a déclaré Mme Ashton.

Damien Kerlouet

© B2 - Bruxelles2 est un média en ligne français qui porte son centre d'intérêt sur l'Europe politique (pouvoirs, défense, politique étrangère, sécurité intérieure). Il suit et analyse les évolutions de la politique européenne, sans fard et sans concessions. Agréé par la CPPAP. Membre du SPIIL. Merci de citer "B2" ou "Bruxelles2" en cas de reprise