La presse ne sera pas bienvenue au prochain gymnich… Dommage :-)

(BRUXELLES2) La réunion informelle du conseil des ministres des Affaires étrangères n’aura pas lieu à Nicosie – comme toutes les autres réunions de la présidence chypriote – mais dans un lieu beaucoup approprié aux discussions confidentielles. Apparemment l’équipe de la Haute représentante de l’UE ne souhaitait pas voir se dérouler les réunions trop prêt du centrer. Résultat… la réunion aura lieu à l’autre bout de l’ile, à Paphos.

Il est vrai que le site choisi, l’Aphrodite Hills Resort, n’est pas dénué de charme. Et on aurait eu tort de s’en priver… Son golf, son spa, sa vue sur la mer… et les petits appartements disséminés sur le site ont de quoi faciliter toutes les discussions. En termes stratégiques, Paphos a l’avantage de ne pas être situé près de la “buffer zone” séparant le nord du sud de l’île, et tout près d’un aéroport international, et de l’aéroport militaire de Chypre, permettant l’arrivée rapide des différents ministres.

En revanche, rien n’a vraiment été prévu pour accueillir la presse. Pour tout dire, même si les journalistes ne viennent pas, ce serait mieux. D’ailleurs la conférence de presse finale de la réunion aura lieu… à Nicosie, à une bonne heure de bus de là. Il faudra donc choisir – cruel dilemme !

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).