Ban Ki Moon invoque Srebrenica pour faire arrêter les massacres en Syrie

(B2) Venu en Bosnie Herzégovine se souvenir du massacre des bosniaques de Srebrenica, jeudi (26 juillet), le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon n’a pu s’empêcher de se référer aux évènements en Syrie. «Nous devons tirer des leçons de Srebrenica. La communauté internationale avait manqué d’apporter la protection nécessaire aux nombreuses personnes qui furent tuées du temps où elles avaient besoin de notre aide». Imaginant son successeur, dans 20 ans, apporter les mêmes sincères excuses au peuple syrien, il a appelé les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU à «continuer à faire le maximum pour que le génocide de Srebrenica ne se reproduise plus jamais, nulle part et envers personne».