La livraison d’hélicoptères russes à la Syrie bloquée au Nord de l’Ecosse

Le MV Alaed fait partie de la flotte de l'armateur russe FEMCO (Crédit: FEMCO)

(B2) Les Etats-Unis, qui ont accusé la semaine dernière les russes de fournir le régime syrien en armes, ont demandé la semaine dernière aux britanniques de stopper un bateau russe (le MV Alaed) alors qu’il naviguait en mer du Nord, à 50km au Nord Est des côtes de l’Ecosse, comme l’a révélé le Sunday Telegraph ce week-end. Se dirigeant vers le Sud, ce bateau russe transporterait des hélicoptères Mi25 à destination de la Syrie, selon les renseignements américains. Or, le MV Alaed vogue sous une assurance britannique. Le gouvernement britannique a donc informé la compagnie d’assurance Standard Club qu’assurer un tel convoi allait à l’encontre des sanctions décidées par l’UE contre la Syrie, puisqu’elles interdisent non seulement l’exportation d’armes vers le pays mais aussi la fourniture de « services » liés à l’exportation. L’assureur a alors immédiatement rompu le contrat d’assurance. Le bateau, désormais non assuré, a été vu la nuit dernière (18 juin) au large de l’Ecosse.