Catherine Ashton appelle Israël à revenir sur l’expansion des colonies

C. Ashton (Haute représentante de l'UE) avec Benyamin Netanyahou (PM Israël) en janvier (crédit : Union européenne)

(B2) C’est désormais un rituel bien établi à chaque nouvelle construction israélienne dans les territoires occupés (Palestine). L’Union européenne vient par la voix de Catherine Ashton de “déplore(r) les plans du gouvernement Israélien de construction de plus de 800 colonies d’habitation supplémentaires“. Elle rappelle qu’ils “sont illégaux selon le droit international et menacent de rendre impossible une solution à deux Etats” et appelle le gouvernement à “exercer le plus haut sens des responsabilités en revenant sur ces décisions”.

NB : Pour le gouvernement de Netanyahu il s’agit en quelque sorte d’une “compensation” par rapport à un arrêt de la Cour Suprême d’Israël qui avait ordonné le 7 mai dernier le démantèlement de cinq bâtiments résidentiels construits sur des terres privées palestiniennes, à Ulpana, dans la colonie de Beit El. Actuellement, plus de 340 000 colons israéliens vivent en Cisjordanie.