Les missions PeSDC en cours

(BRUXELLES2) L’Union européenne a actuellement une douzaine de missions européennes de gestion de crises (PSDC), civiles et militaires, déjà déployées sur le continent européen, au Moyen-Orient et en Afrique. D’autres sont en cours de déploiement (lire : Trois missions en cours de déploiement). Le point…

Europe – Caucase

EUFOR Althéa – Bosnie-Herzégovine

Mission militaire de maintien de la paix, lancée le 2 décembre 2004. Elle prend le relais de la mission SFOR qui assurait depuis décembre 1996 le maintien de la paix entre les forces armées bosniaques/croates et serbes. EUFOR Althéa, tout comme SFOR auparavant, bénéficie d’un mandat de l’ONU (résolution 1575) et vise à garantir l’application des accords de Dayton (négociés en 1995). La mission s’inscrit dans le cadre des accords « Berlin Plus », ce qui permet à l’opération d’avoir recours aux moyens et capacités de l’OTAN. Depuis 2007, les tâches d’EUFOR Althéa ont évolué, l’opération poursuivant désormais essentiellement un objectif d’appui et de soutien aux autorités bosniaques, que ce soit au niveau opérationnel ou au niveau du renforcement des capacités et de la formation.

  • Budget : 23 millions d’euros (mécanisme Athéna) + contributions des pays participants
  • Personnel : moins de 800 soldats sont sur place (7500 au début de l’opération, 1200 il y a quelques mois encore).
  • Quartier général : OHQ = Shape (Mons/Otan) – FHQ = Sarajevo (Bosnie).
  • Chef de mission : général Richard Shirreff (Royaume-Uni DSaceur de l’OTAN) – commandant d’opération ; Robert Brieger (Autriche) – commandant de la force

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

MPUE  Bosnie Herzégovine

Mission civile de police, lancée le 1er janvier 2003 et qui sera terminée le 30 juin 2012. Elle a pris le relais de la Police Task Force de l’ONU. L’objectif principal est de supporter les institutions policières et judiciaires de Bosnie afin de lutter contre le crime organisé et la corruption.

  • Budget : 5,25 millions € pour 2012 – budget UE
  • Personnel : 34 experts internationaux et 47 locaux sur place (en 2012).
  • Quartier général : Sarajevo (Bosnie-Herzégovine).
  • Chef de mission : Brigadier Général Stefan Feller (Allemagne).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EULEX Kosovo

La plus importante mission civile de l’UE. Mission d’Etat de droit, lancée en décembre 2008, elle intègre des composantes judiciaires, policières et douanières. L’objectif principal est d’assister les institutions du Kosovo afin d’établir un Etat de droit grâce à des institutions multiethniques indépendantes, libres de toute influence politique et selon les normes internationales et les bonnes pratiques européennes. Elle assure ainsi le suivi, l’encadrement et le conseil des autorités locales, tout en exerçant des responsabilités exécutives dans des domaines spécifiques: les crimes de guerre, la criminalité organisée, la corruption, le terrorisme ou encore les infractions financières graves.

  • Budget : 72 millions d’euros (période 15 décembre 2011 au 14 juin 2012) – budget UE
  • Personnel : 1 359 membres internationaux et 1 148 membres locaux, essentiellement composé de policiers, juges, procureurs et agents des douanes.
  • Quartier général : Pristina (Kosovo).
  • Chef de mission : Xavier Bout de Marnhac (France).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EUBAM Moldavie / Ukraine

Mission civile d’assistance à la surveillance des frontières, lancée le 30 novembre 2005. Même si elle n’est pas formellement une mission de la PeSDC, pour des raisons historiques et institutionnelles, elle s’en rattache par les différents objectifs et moyens mis en oeuvre. L’objectif est d’aider les autorités des deux pays à contrôler leur frontière commune (longue de 1222 km) afin de lutter contre le crime organisé et d’éviter des pertes de revenu liées à des activités transfrontalières illicites telles que le trafic d’êtres humains, de drogues ou la contrebande.

  • Budget : 21 millions d’euros (pour la période 2011-2013) – budget UE
  • Personnel : environ 100 experts internationaux et 120 agents nationaux (moldaves et ukrainiens).
  • Quartier général : Odessa (Ukraine).
  • Chef de mission : Udo Burkholder (Allemagne).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EUMM Géorgie

Mission civile d’observation, lancée le 1er octobre 2008 dans le cadre des accords en six points (des 12 août et 8 septembre 2008) pour observer la cessation du conflit entre la Russie et la Georgie. Il s’agit notamment de surveiller le retrait des troupes russes, de superviser le déploiement de la police et des forces armées géorgiennes dans la zone touchée par le conflit, et d’assurer l’observation du respect, par toutes les parties, des droits de l’homme et du droit humanitaire. Par ailleurs, la mission procède à des activités de prévention et de règlement des contentieux.

  • Budget : 23,9 millions d’euros – budget UE
  • Personnel : 396 agents (300 européens et 100 locaux environ).
  • Quartier général : Tbilissi (Géorgie).
  • Chef de mission : Andrzej Tyszkiewicz (Pologne).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

Afrique

EUSEC RD Congo

Mission civile de conseil et de soutien à la réforme du secteur de la sécurité en RDC en ce qui concerne l’armée, lancée le 8 juin 2005. L’objectif principal de la mission est de soutenir le gouvernement congolais dans la réforme de son armée afin de garantir la sécurité sur tout son territoire et ainsi de créer les conditions favorables à un développement social et économique du pays. Les principales tâches du personnel de la mission sont la formation des militaires congolais, l’assistance stratégique et la reconstruction de capacités logistiques.

  • Budget : 13,6 millions d’euros pour la période 2011-2012 – budget UE
  • Personnel : 96 personnes, militaires et civils
  • Quartier général : Kinshasa (RDC Congo).
  • Chef de mission : Général António Martins (Portugal).

Télécharger la fiche pratique
Voir la page du Conseil consacrée à la mission

EUPOL RD Congo

Mission civile de conseil et de soutien à la réforme du secteur de la sécurité en RDC en ce qui concerne la police et la justice, lancée le 1er juillet 2007. Elle succède à la mission EUPOL Kinshasa en place depuis février 2005 pour s’appliquer à tout le territoire congolais. L’objectif principal de la mission est la restructuration de la Police Nationale Congolaise (PNC) pour en faire une police civile, apolitique, professionnelle et respectueuse des droits humains. Il s’agit également d’améliorer l’interaction avec le système judiciaire pour lutter contre l’impunité (notamment en termes de violences sexuelles et de violations des droits de l’homme) et la corruption. Les principales activités sont la formation, le conseil stratégique et l’appui institutionnel.

  • Budget : 6,02 millions d’euros (chiffres de 2009) – budget UE.
  • Personnel : 63 personnes (dont une cinquantaine d’experts internationaux) spécialisées dans la police, la justice pénale et le secteur de la sécurité plus globalement.
  • Quartier général : Kinshasa (RDC Congo).
  • Chef de mission : Commissaire divisionnaire Jean-Paul Rikir (Belgique).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EUNAVFOR Atalanta

Mission militaire aéronavale de lutte contre la piraterie au large de la Somalie, lancée le 8 décembre 2008. La mission vise à assurer la protection des navires du Programme Alimentaire Mondial (PAM), lutter contre les actes de piraterie, sécuriser l’espace maritime en protégeant les navires internationaux au cas par cas ainsi que surveiller les activités de pêche illégale dans cette zone. Celle-ci comprend le sud de la Mer Rouge, le golfe d’Aden et la partie occidentale de l’Océan Indien, y compris les Seychelles. L’opération concerne également, depuis mars 2012, la côté somalienne et ses eaux territoriales. La zone couverte représente environ 4 millions de km².

  • Budget : 8,05 millions d’euros (pour 2011) – Etats membres réparti au titre du mécanisme de financement commun Athéna (coûts liés au Quartier Général, au commandement sur zone, ainsi que les services médicaux et le transport). Chaque Etat est ensuite responsable individuellement des coûts liés aux capacités et personnel qu’il déploie.
  • Forces : 4 à 7 navires, 2 à 4 avions de reconnaissance et patrouille maritime et environ 1400 soldats (ces chiffres varient en fonction des saisons pluviales notamment, qui ont un impact considérable sur la piraterie).
  • Quartier général : OHQ = Northwood (Royaume-Uni), FHQ = sur mer, FHQ logistique = Djibouti.
  • Chef de mission : (opération) Rear-Admiral Duncan L. Potts (Royaume Uni). (force) Contre-Amiral Jean-Baptiste Dupuis (France).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EUTM Somalia

Mission militaire de formation de l’armée somalienne, lancée le 7 avril 2010. L’objectif principal de la mission est d’apporter un soutien au Gouvernement Fédéral de Transition somalien (GFT) afin de bâtir une armée professionnelle en mesure d’assurer, à terme, la sécurité du pays. La formation s’effectue en Ouganda (camp d’entraînement à Bihanga). Le mandat en cours est orienté vers les capacités de commandement et d’autoformation des forces de sécurité somaliennes.

  • Budget : 4,8 millions d’euros (pour 15 mois, d’août 2011 au 31 octobre 2012) – budget UE
  • Personnel : 124 militaires (maximum autorisé).
  • Quartier général : Kampala (Ouganda).
  • Chef de mission : colonel Michael Beary (Irlande).

Télécharger la fiche pratique
Voir la page du Conseil consacrée à la mission

 Asie – Moyen Orient

EUPOL Afghanistan

Mission civile de police, lancée le 15 juin 2007, pour aider les autorités afghanes à développer une police civile durable et efficace et agir en bonne interaction avec le système judiciaire pénal. Plus particulièrement, il s’agit de conseiller le personnel du ministère de l’intérieur, du ministère de la justice et du bureau du procureur dans l’élaboration et la mise en œuvre de nouvelles politiques. Par ailleurs, la mission comprend également un volet formation des policiers, juges et autres fonctionnaires afghans. Enfin, EUPOL encadre des enquêtes menées par les afghans. La mission se déroule à Kaboul et dans d’autres provinces.

  • Budget : 60,5 millions EUR (pour la période 1er août 2011 – 31 juillet 2012) – budget UE
  • Personnel : 350 membres internationaux
  • Quartier général : Kaboul (Afghanistan).
  • Chef de mission : général de brigade Jukka Petri Savolainen (Finlande).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EUJUST LEX Irak

Mission civile d’Etat de droit, lancée le 1er juillet 2005. Elle vise de manière générale à renforcer le système judiciaire pénal afin d’améliorer la sécurité en Irak. C’est plus précisément par la formation des fonctionnaires de haut et moyen niveau travaillant dans le système judiciaire pénal du pays que EUJUST LEX entend renforcer l’Etat de droit et promouvoir une culture professionnelle de respect des droits de l’homme. Initialement, la formation était effectuée à Bruxelles, mais depuis le printemps 2011 elle est intégralement déployée en Irak.

  • Budget : 27 millions d’euros (du 1 juillet 2011 au 30 juin 2012) – budget UE
  • Personnel : 56 experts internationaux (situation en janvier 2012).
  • Quartier général : Bagdad (Irak).
  • Chef de mission : général de brigade László Huszár (Hongrie).

Télécharger la fiche pratique
Voir la page du Conseil consacrée à la mission

EUBAM Rafah (Palestine)

Mission civile d’assistance à la surveillance des frontières entre la bande de Gaza en Palestine et l’Egypte, lancé le 24 novembre 2005. L’objectif est d’assurer l’ouverture du point de passage de Rafah grâce à la présence d’une tierce partie, assumée par l’UE, conformément à l’accord sur les déplacements et les accès (Agreement on Movement and Access) conclu en 2005 par Israel et l’Autorité palestinienne. Le point de passage a été fermé suite à la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas en juin 2007. Depuis, EUBAM Rafah n’a pas reçu de demande de la part des parties prenantes pour la réactivation de la mission. Le point de passage de Rafah a été ouvert unilatéralement par l’Égypte le 28 mai 2011 et a depuis fonctionné hors du champ d’application de l’AMA.

  • Budget : 970 000 euros (jusqu’au 30 juin 2012) – budget UE
  • Personnel : 9 experts européens et 8 membres locaux (situation en mars 2012).
  • Quartier général : Ashkelon (Israel), au nord de la bande de Gaza
  • Chef de mission : colonel Alain Faugeras (France).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

EUPOL COPPS (Palestine)

Mission de police et d’Etat de droit pour les territoires palestiniens occupés. L’objectif principal de la mission est d’aider l’Autorité palestinienne à renforcer les institutions d’un futur État de Palestine dans les domaines du maintien de l’ordre et de la justice pénale. Le personnel d’EUPOL COPPS conseille et encadre la police civile palestinienne dans l’optique de faire de celle-ci  la principale instance de maintien de l’ordre en Palestine. La mission consiste également à soutenir l’établissement d’un système judiciaire pénal complet (« de la police à la prison »). Elle opère en Cisjordanie.

  • Budget : 4,75 millions d’euros (pour la période allant du 1er janvier au 30 juin 2012) – budget UE
  • Personnel : de 70 membres internationaux et 41 membres locaux (situation en mars 2012).
  • Quartier général : Ramallah (Territoires palestiniens).
  • Chef de mission : Henrik Malmquist (Suède).

Télécharger la fiche pratique
Voir le site de la mission

Comments are closed.