Les 2 fusiliers-marins italiens libres de leurs mouvements en Inde (Maj)

(B2) Les deux fusiliers-marins italiens du régiment de San-Marco (Massimiliano Latorre et Salvatore Girone) qui avaient été arrêtés en Inde, le 19 février, sur des accusations de meurtre de deux pêcheurs pris pour des pirates, alors qu’ils assuraient la protection du Enrica Lexie, ont retrouvé un peu de liberté. Ils ont été libérés sous caution (10 millions de roupies, environ 140.000 euros chacun), par la haute cour de Kerala. Mais ils doivent rester en Inde. Leurs passeports ont été retirés et ils doivent résider dans les 10 km environnant du commandement de la police à Cochin, où ils devront pointer tous les matins, précise la presse italienne. Après l’autorisation du départ du Enrica Lexie, c’est un nouveau pas dans un apaisement du dossier entre Inde et Italie, après des échanges plus que vifs entre les deux diplomaties. Les fusiliers avaient été transférés de la prison de Trivandrum à une école de Borstal la semaine dernière Une “compensation” de 144.000 euros (ou 190.000 $) a été versée par l’Etat italien aux familles des deux victimes indiennes. (maj) La prochaine audience est fixée au 18 juin.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).