Approbation du Bundestag à l’extension du mandat de Atalanta

(B2) Le Bundestag allemand a approuvé, jeudi (10 mai), la prolongation de l’opération européenne anti-piraterie (Eunavfor Atalanta) pour un an, jusqu’à mai 2013 – et non pas jusqu’à novembre 2014, comme le prévoit la décision européenne. Ils ont également approuvé le renforcement de son action permettant d’aller « traquer les dépôts logistiques pirates, sur une bande de deux kilomètres de large du littoral de la Somalie, par voie aérienne ». Un vote obtenu à une petite majorité – et non comme lors des précédentes reconductions à une large majorité. Le vote a eu lieu sur appel nominal : 305 députés ont voté pour, 206 contre, et 59 abstentions. Les sociaux-démocrates, emmenés par Gernot Erler, ont voté contre, estimant que cette extension de mandat rendait dépendant des moyens aériens. Une contre-résolution de l’Alliance 90/Les Verts de renoncer à la prorogation du mandat n’a pas obtenue de majorité ; l’extension est une opération “à haut risque” défend Frithjof Schmidt. Pour le ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, c’est clair « aucun soldat allemand ou européen ne pénétrera sur le sol somalien ». NB : cette approbation est une formalité à l’entrée en vigueur du plan d’opération plus robuste, permettant une intervention sur les plages somaliennes.

Lire aussi :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).