Le battlegroup en renfort pour mission Althea en Bosnie

(BRUXELLES2) La mission EUFOR Althea en Bosnie-Herzégovine ne compte plus aujourd’hui que 650 militaires, a confirmé un militaire européen de haut rang récemment. Et encore… A ce niveau là, le rôle d’Althea pour assurer sa mission exécutive  reste plutôt théorique. Même pour fournir les effectifs de la réserve régionale (située hors du pays), il n’y a pas assez de monde. Les « préoccupations ont changé » de façon incontestable, reconnait à B2 cet officier. Faute de mieux, les ambassadeurs du COPS ont donc convenu, de façon tacite, de pouvoir utiliser, si nécessaire, les forces du battlegroup. Du moins, personne ne s’y oppose désormais plus…

Lire aussi :