Les pays du Benelux scellent une entente de défense

(BRUXELLES2) Le « moteur » Benelux – un temps enrayé – semble reparti, du moins en matière de défense. Les ministres de la Défense des trois pays — le Belge Pieter De Crem, le Néerlandais Hans Hillen et le Luxembourgeois Jean-Marie Halsdorf — doivent, en « marge » de la réunion informelle des ministres de la Défense de l’Union européenne, signer ce mercredi à Val Duchesse, pour entériner une « déclaration d’intention de coopération » en matière de Défense. Une déclaration assez courte, très politique, qui constitue, ainsi que me l’a confié un expert du dossier, côté belge, une étape conséquente : « on ne pourra pas revenir en arrière ».

Tous les détails sur le Club

Lire également : Belges et Néerlandais se déclarent leur flamme

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.