Le Enrica Lexie, maintenu en saisie

(B2) La Haute Cour de Kerala s’est opposée, début avril, à la levée de la saisie frappant le navire italien Enrica Lexie retenu en Inde. Selon le tribunal indien, la demande de levée de la saisie aurait dû être adressée d’abord au tribunal local de Kollam – qui avait pris la première décision de saisie – et ensuite à la Haute Cour. Outre les deux fusiliers marins italiens incarcérés, le commandant du navire, U. Vittelli, et les 4 autres fusiliers marins sont entendus comme témoins par la justice indienne pour la mort de pêcheurs. Les expertises balistiques n’ont pour l’instant rien donné. Mais les policiers indiens soupçonnent les Italiens d’avoir fait disparaître l’arme qui a tué les pêcheurs.

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).