Actu BlogDéfense nationale

Grouchko à l’OTAN

(crédit : ministère russe des Affaires étrangères)

(BRUXELLES2) C’est le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko, qui devrait être nommé au poste d’ambassadeur représentant permanent de la Russie auprès de l’Otan, affirme plusieurs sources à Moscou. Il remplacerait ainsi Dmitri Rogozine, parti occuper un poste de vice-ministre de la Défense, en décembre dernier. C’est un autre style de relations, sans doute plus classique de la diplomatie russe, que devrait instaurer le nouveau représentant. Né en 1955, diplômé de l’Institut des relations internationales de Moscou (MGIMO), c’est un spécialiste du désarmement et de la coopération européenne qui arrive à ce poste.

Chef de la division “affaires de sécurité et désarmement” au ministère des Affaires étrangères en 1995-1996, il est le chef négociateur de la Russie au Forum de Vienne sur le contrôle des armements (1996-2000). En 2011, il devient directeur adjoint du département de la Coopération européenne, puis son directeur en 2002. Des dossiers qu’il continue de suivre dans sa position de vice-ministre. Il suit particulièrement ainsi la proposition de Medvedev sur la sécurité européenne tout comme la collaboration engagée avec l’Union européenne dans les opérations au Tchad (participation russe dans la mise à disposition d’hélicoptères) et anti-piraterie (coordination avec l’opération Atalanta).

Dans une interview accordé en 2010 à la “Vie internationale” (le magazine du ministère russe des Affaires étrangères), il plaidait notamment pour « une meilleure qualité des relations entre la Russie et l’UE et une plus grande efficacité de coopération avec l’OTAN ». Tout récemment, il indiquait cependant que sur le bouclier anti-missiles, le point d’équilibre n’était pas encore atteint ; « la position américaine ne permet pas de parvenir à une entente » précisait-il ainsi dans un entretien à nos confrères de Ria Novosti. Sur sa biographie officielle, outre le Russe, il est mentionné qu’il parle anglais et néerlandais.

Lire également : Dimitri Rogozine part de Bruxelles pour rejoindre Moscou

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).