La défense en danger… à Helsinki

(B2) C’est le sens d’une interview accordée par le ministre finlandais de la Défense, M. Stefan Wallin, au quotidien Helsingin Sanomat. Durant cette législature, il y a un risque sur la capacité de défense de la Finlande. « Un risque (…) pris en connaissance de cause » explique-t-il. Le commandant des forces armées, le général Puheloinen, avait déjà affirmé qu’en raison des économies, la Finlande prend un risque quant à ses performances militaires. Tout en affirmant que le résultat du sondage révélant le mécontentement des officiers ne l’a pas surpris, le ministre de la Défense promet de se pencher sur les critiques des officiers. Le président de la commission parlementaire de défense, Jussi Niinistö (vrais Finlandais), estime que la critique des officiers est justifiée.


Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).