Plan d’urgence déclenché pour la Syrie, pour évacuer les citoyens européens

(BRUXELLES2) Les services consulaires des différentes capitales européennes présentes en Syrie sont en alerte. Et un plan d’évacuation est en préparation afin de pouvoir évacuer les citoyens européens vivant en Syrie, voire des citoyens de pays tiers, si ceux-ci demandent l’assistance de l’UE comme cela s’est déjà passé en Côte d’Ivoire, au Tchad ou en Libye plus récemment. Même si le nombre d’Européens en Syrie n’est pas encore connu, cela se compte en milliers, « plus d’un millier d’Européens en Syrie » a précisé à B2, un haut responsable européen.

Un renfort pour Damas en attente de visas

Une mission du service diplomatique (SEAE) est actuellement partie au Liban comme en Jordanie pour pouvoir mettre au point ce plan, qui comporte aussi un important volet humanitaire, d’accueil des réfugiés syriens. Et le SEAE veut aussi renforcer sa délégation à Damas. Deux ou trois experts seraient ainsi envoyés sur place, selon nos informations. Mais ce renfort « temporaire » – prend bien soin de préciser un diplomate européen – est pour l’instant suspendu à un feu vert, celui de Damas. « Nous sommes en attente des visas. Ce n’est pas un refus en soi. Mais aucun visa n’a non plus été délivré » a expliqué mon interlocuteur.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).