Le Costa Allegra protégé par des militaires français et italiens contre les pirates (Maj)

(B2) Le Costa Allegra, ce navire de croisière de la compagnie Costa, qui dérive au large des Seychelles après un incendie dans la salle des machines, est doublement protégé contre le risque de piraterie.

A bord du navire de croisière est en effet embarquée une équipe de militaires italiens du régiment de San Marco. Une règle maintenant pour tout navire battant pavillon italien qui croise dans une zone à risque. Et à bord des deux thoniers bretons, le Talenduic et le Trevignon, venus à la rescousse du navire pour le remorquer jusqu’à Mahé, l’ile principe des Seychelles, il y a une équipe de protection embarquée de sept fusiliers marins français de Lorient. Les gardes-côtes de Seychelles se tiennent prêts à prendre le relais. Et le bateau est régulièrement observé dans les airs par des avions de patrouille maritime. Cela devrait suffire…

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).