Un nouveau représentant militaire autrichien

(BRUXELLES2) L’Autriche devrait avoir un nouveau représentant militaire à Bruxelles en la personne du général Günter Höfler. Le ministre de la défense, Darabos, a annoncé cette nomination jeudi (23 février).

Agé de 59 ans, Höfler est un des plus hauts gradés de la Bundesheer. Puisqu’il était jusqu’ici commandant des forces armées. Il a déjà fait un séjour à Bruxelles comme agent de liaison et attaché militaire de l’OTAN, et chef adjoint de la mission militaire de 1995 à 1999, lors de la mise en place du partenariat pour la Paix.

Agé de 59 ans (le 24 janvier 1953 à Weiz en Styrie, près de Graz), il a rejoint l’armée autrichienne en 1971, Hoefler est engagé dans la mission des Nations-Unies à Chypre. Après la formation d’officier à l’Académie militaire de Wiener-Neustadt, il sert au Jagdpanzerbataillon 4 à Graz (1977-1982). Il enseigne les tactiques à l’Académie militaire (1985-1986) avant d’en prendre la tête (1987-1990), au 9e bataillon d’infanterie blindée Panzergrenadierbataillons 9 (1991-92). Il dirige ensuite l’Institut de formation des officiers à l’Académie militaire (1992-1995) et est commandant des opérations internationales à Götzendorf (1999-2002). En 2002, il est nommé commandant des opérations internationales à Graz et, en janvier 2006, commandant des forces armées. Il est marié (à Elisabeth) et a deux enfants (Anna et Jakob).