Trois mini-drones déployés par l’ONU pour les secours d’urgence

(B2) L’office satellitaire des Nations-Unies (UNOSAT) l’a confirmé la semaine dernière. Il va acquérir trois drones pour ses opérations de secours d’urgence ou civiles. Le premier arrivera d’ici fin 2011, commandé à la firme suisse Swinglet CAM, le second est commandé pour 2012 tandis que l’achat d’un troisième est planifié pour 2013. Ils pourront être utilisés par exemple sur une zone très limitée pour recueillir certaines images,  au plus près du terrain, mais aussi pour permettre le déploiement des secours, par exemple pour installer un relais “internet sans fil” et créer ainsi une zone Wifi que pourraient utiliser les équipes de secours. Résultat de plus d’une année de recherche et de tests expérimentaux, ces mini-drones sont assez différents des drones utilisés par les militaires (Predator ou autres). Ils sont très légers – moins d’un kilogramme – et de petite taille – 80 cms. Ils ne peuvent rester en l’air que 30 minutes et sont donc plutôt prévus pour recueillir des images ou évoluer sur une petite zone. Une idée pour les Européens ?…

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).