Le Puntland devient une destination officielle

(crédit : DFID/Uk)
(BRUXELLES2) Andrew Mitchell, le ministre britannique au Développement, est un des premiers (*) ministres européens à avoir fait le déplacement au Puntland, région autonome de Somalie d’où sont originaires nombre de pirates qui écument l’Océan indien.

Mitchell était ainsi à Garowe ce lundi (30 janvier) après avoir Gedo dans le sud du pays samedi (28 janvier). Durant sa visite, il a annoncé un soutien britannique pour plusieurs projets, l’un concernant les services de santé (20 millions £), l’autre la saisie par les forces de police du Puntland des armes en circulation, le troisième consistant en une aide aux groupes de déminage (Mines Advisory Group).

Une conférence sur la Somalie

Mais ce déplacement était aussi, et surtout, destiné à préparer la conférence sur la Somalie que le Royaume-Uni organise le 23 février à Londres (voir le site de la conférence). Une conférence dont Mitchell entend bien qu’elle clôture plus de 20 années d’échec en Somalie et ouvre la porte vers une approche internationale forte, permettant de s’attaquer aux causes et aux effets des problèmes auquel le pays fait face. « We want to secure a new, stronger international approach in London next month, to break this cycle of decline and offer ordinary Somalis hope of a better future » a expliqué le Ministre. « The famine was caused by a terrible drought, high food prices and insecurity – conditions made much worse by the fact Somalia is a failed state. Famine, piracy, terrorism – these are all symptoms of years of breakdown. »

(*) Ce n’est cependant la première visite d’officiels européens. Les responsables militaires d’Eunavfor Atalanta se sont déjà rendus sur place à plusieurs reprises. Et en avril 2010, une délégation de plusieurs diplomates européens — emmenée par l’Espagnol Nicolas Martin Cinto au titre de la présidence espagnol, le Français Renaud Ferrand et des diplomates italien, belge et finlandais — s’étaient rendus dans la capitale du Puntland, rencontrer des membres du gouvernement puntlandais ainsi que des Anciens.