Actu BlogDéfense UE (Doctrine)

Le mécanisme Athena finalement renforcé (maj)

(BRUXELLES2, exclusif) Les 27 (*) sont tombés d’accord pour améliorer, un peu, le mécanisme Athena, ce dispositif de gestion du financement des coûts communs des opérations de l`Union européenne ayant des implications militaires ou dans le domaine de la défense. Accord entériné hier lundi (12 décembre) au Coreper à la surprise générale. Il y a quelques jours, les esprits étaient plutôt pessimistes sur les chances d’obtenir un résultat. « Contre toute attente, nous avons obtenu un progrès », reconnait ainsi un diplomate.

Les frais des battlegroups

Le champ de financement des coûts communs pour le déploiement des battlegroups (groupements tactiques) est prolongé et étendu. Auparavant étaient pris en charge certains frais liés au transport aérien, les frais de déploiement terrestre ou maritime pourront désormais être pris en charge. Durant 2 ans, le mécanisme pourra rembourser certains frais liés aux battlegroups à 65% ou 85% – selon que les Etats membres n’ont pas ou ont des capacités.

Les VPD pour Atalanta

Autre avancée, obtenue là en comité Athena : les experts ont convenu de prendre en charge certains frais (transport…) liés aux équipes de protection embarquée (les VPD) sur l’opération anti-piraterie de l’UE, “Atalanta”. Mais seuls les frais d’intervention de militaires seront pris ainsi en charge, pas les frais des sociétés de sécurité privée.

Ces deux mesures pourraient ainsi encourager des pays qui n’ont pas automatiquement les moyens mais ont des capacités disponibles à participer aux battlegroups ou à envoyer des équipes de protection embarquée pour Atalanta. Elles permettront aussi de répartir les charges de façon un peu plus équitable entre les pays qui fournissent des moyens et ceux qui ne les fournissent pas.

(Maj) Document à télécharger dans les docs de B2

(*) formule de style, le Danemark ne participe pas à ces décisions en matière militaire.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).