La population de l’UE : + 1,4 millions d’habitants. L’Ouest progresse, l’Est recule

(BRUXELLES2) L’Union européenne a adopté aujourd’hui la décision qui fixe de façon officielle la population dans l’Union européenne et dans chaque Etat membre. Une statistique qui a une importance décisionnelle renforcée depuis le Traité de Lisbonne qui a adopté la double majorité.

J’ai repris ces chiffres en les mettant en perspectives pour mesurer l’évolution par rapport à l’année dernière (2010) ou par rapport à ce qui existait il y a six ans (2005). On a ainsi une augmentation de 1,4 millions d’habitants en un an, de presque 11 millions en six ans. Il est aussi intéressant  de voir que 4 pays fournissent essentiellement cette dynamique démographique : l’Espagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie. La Belgique, les Pays-Bas, la Suède voire l’Irlande contribuent également à cette hausse, de façon moins importante en chiffres brut mais relativement à leur taille, cette hausse est parfois proportionnellement supérieure.

L’Europe centrale en déclin

A l’autre bout de l’échelle, les pays d’Europe centrale et orientale (y compris Allemagne) connaissent une démographie négative ou atone. La Roumanie et la Bulgarie plombent les chiffres européens. La première a perdu plus de 1 million d’habitants en six ans, la seconde plus de 400.000 habitants, soit pas loin de 5% de leur population. Les pays baltes, la Hongrie ne sont pas en meilleure posture. L’Allemagne, surtout, avec près de 800.000 habitants en moins sur ans, est une nation en déclin. Elle continue de perdre quelques dizaines de milliers d’habitants, même si cette chute se ralentit. La Pologne est en statu quo. Seule la république Tchèque et la Slovaquie, et dans une moindre mesure la Slovénie et l’Autriche progressent.

La leçon sera à examiner dans quelques années. Mais si les règles de proportionnalité sont appliquées en matière d’élections au Parlement européen, les pays d’Europe centrale et orientale (au sens géographique) pourraient perdre quelques députés au profit des pays de l’Ouest et du Sud.

Lire également : L’Union européenne passe le cap du demi-milliard d’habitants

NB : ces chiffres sont extraits de la décision modifiant le règlement intérieur du Conseil, à télécharger dans les docs de B2. Les calculs effectués l’ont été ensuite (sur ma base « Votes Etats membres » que je tiens à jour depuis un fameux sommet de 4 jours et 3 nuits, il y a dix ans, à Nice)

Population Comparaison
2 011 Diff 2010 Diff 2005
en
milliers
en %  en milliers en milliers
Belgique 10 918 2,2% 91,40 472,50
Bulgarie 7 505 1,5% -59,10 -405,10
Rép. tchèque 10 533 2,1% 25,80 312,20
Danemark 5 561 1,1% 25,60 149,20
Allemagne 81 752 16,3% -48,40 -749,20
Estonie 1 340 0,3% 0,20 -6,80
Irlande 4 481 0,9% 24,90 371,70
Grèce 11 326 2,3% 30,90 252,90
Espagne 46 153 9,2% 163,90 3 114,90
France 65 075 13,0% 361,40 2 704,60
Italie 60 626 12,1% 286,40 2 164,00
Chypre 804 0,2% 6,40 55,20
Lettonie 2 230 0,4% -18,40 -76,80
Lituanie 3 245 0,6% -84,40 -180,70
Luxembourg 512 0,1% 9,80 56,80
Hongrie 9 986 2,0% -27,30 -111,80
Malte 418 0,1% 4,60 14,90
Pays-Bas 16 656 3,3% 77,80 350,30
Autriche 8 404 1,7% 29,30 197,80
Pologne 38 200 7,6% 33,00 26,20
Portugal 10 637 2,1% -1,00 107,70
Roumanie 21 414 4,3% -48,20 -1 029,20
Slovénie 2 050 0,4% 3,20 52,60
Slovaquie 5 435 1,1% 10,30 50,50
Finlande 5 375 1,1% 24,30 138,70
Suède 9 416 1,9% 74,60 404,20
Royaume-Uni 62 436 12,4% 427,70 2 372,50
Total 502 487 100,0% 1 424,70 10 809,80
Seuil Majo 62 311 542

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).