Dernières nouvelles de la piraterie (30 décembre 2011)

(BRUXELLES2)

Un autre cargo italien prend le chemin de la Somalie

(27 décembre) Un cargo italien a été capturé mardi, vers 5 heures du matin, par des pirates à 50 milles des côtes d’Oman (18° nord, 57° est). L’Enrico Ievoli a à son bord 18 membres d’équipage : 6 italiens, 5 ukrainiens et 7 indiens. Il transportait 16.000 tonnes de soude caustique des Emirats arabes unis vers la Turquie et a pris la direction de la Somalie. Le commandant du pétrolier, A. Musameci, a pu donné l’alerte, confirmant la prise d’otages mais se voulant « rassurant sur les conditions de l’équipage, puis le téléphone a été coupé » précise la presse italienne.

Alerte en mer d’Arabie entre Oman et Iran

(27 décembre) La zone située à 600 milles des côtes somaliennes fait l’objet d’un bulletin d’alerte des forces multinationales anti-piraterie. Une activité d’un groupe pirates a été repérée depuis plusieurs jours en mer d’Arabie, dans la zone comprise entre Oman et Iran. Le jour de Noël, un navire marchand a été la cible d’une attaque pirates, menée par 3 skiffs pirates, à environ… 30 milles au large de l’Iran (24° Nord, 60° Est).

La police du Puntland arrête 43 suspects

(24 décembre) La police du Puntland a arrêté 43 suspects de piraterie dans des opérations menées dans le village de Garacad, selon des officiels de cette république autonome de Somalie. Ils ont bénéficié notamment de l’assistance des « ainés », rapporte le journal en ligne Somalia Report. La police a annoncé qu’après avoir éjecté les pirates du district de Jariban et de Garacad, elle entend nettoyer Ceel Dhanaane, connu également comme un des principaux repères des pirates. « La police a éradiqué les pirates du district de Jariban et de Garacad, et dans les prochains jours, la police va nettoyer Ceel Dhanaane et avec l’aide de ses habitants éliminer les pirates. Nous démontrons que le Puntland a la volonté et est prêt à lutter contre les pirates dans toutes les régions » a déclaré un officier de police somalien, Abshirayto, à Somalia Report.

Le MV Savina Caylyn libéré

(21 décembre) Juste avant la Noël, l’équipage de 22 marins du navire italien Savina Caylyn (5 Italiens, 17 Indiens) a été libéré contre une rançon de 11,5 millions $ selon les informations recueillies par Reuters. La rançon a été versée en deux fois et larguée par avion – selon la pratique habituelle – mais en deux fois. A la première réception, les otages indiens ont été délivrés ; et les Italiens au second larguage. Ce tanker de 266 mètres de long, appartenant au groupe Fratelli D’Amato, avait été capturé il y a presque un an (le 8 février 2011) au large de l’Inde, à environ 360 milles des iles Lakshadweep.

Lire également ces derniers jours :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.