9 pirates désarmés

(BRUXELLES2) Le destroyer lance missiles USS Pinckney (DDG 91), qui participe à la CTF 151, a déjoué l’action d’un groupe de pirates, lundi dernier (19 décembre) à proximité du corridor de transit recommandé international (IRTC), au sud. Vers 8h40, ce groupe s’en était pris au MV Nordic Apollo tirant sur le navire marchand à partir d’un skiff. Le navire réussit à s’échapper en utilisant toutes les bonnes pratiques de fuite. L’alerte fut donnée aux navires de la force internationale patrouillant dans la zone. Peu après, vers 11h00, un autre navire le MV Heather, qui se trouvait à 30 miles du Nordic Apollo signala le même type d’attaque.

Le Pinckney lança alors son hélicoptère MH60R qui localisa un skiff avec neuf suspects et du matériel de piraterie à bord (dont des échelles, des armes et plusieurs fuels de containers). Il put même observer que les suspects s’empressaient à la vue de l’hélicoptère de cacher des armes sous des couvertures et de balancer les échelles à l’eau. Il n’y avait donc que peu de doute sur les intentions des pirates. Intercepté par l’hélicoptère, le skiff stoppa net. Mais les pirates balancèrent leurs armes à l’eau : 5 AK47, 1 RPG et trois magasins de munitions finirent ainsi dans la mer. Après une visite à bord, permettant de compléter cette première vision, les militaires découvrirent encore un grappin et 36 barils de fuel, ainsi que 2 moteurs bien puissants, de 75 et 45 chevaux. Les pirates furent cependant libérés, mais avec un seul moteur et juste le gasoil nécessaire pour rejoindre la côte.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).