La lettre des Douze sur le service diplomatique européen. Que des « suggestions » !

(BRUXELLES2) On pouvait croire qu’avec les mois qui passent, le temps des « lettres » à Cathy Ashton paraissait loin.  On avait eu effectivement la lettre des pays Benelux sur le SEAE, celle sur le Moyen-Orient de B. Kouchner, la lettre des 3 du Triangle de Weimar (devenus 5 ensuite) sur la défense… Eh bien, non. Voici maintenant une lettre de douze ministres des Affaires étrangères destiné à présenter quelques « suggestions » pour « améliorer le fonctionnement du service diplomatique européen ». Les ministres français, allemand, polonais et italien l’ont signé ainsi que ceux du Benelux, ce qui est relativement peu étonnant. Moins courant, on trouve les signatures de tous les pays baltes et des Nordiques, sauf le Danemark.

Une lettre très politique

Cette lettre s’inscrit dans un processus d’évaluation plus général qui verra la Haute représentante présenter un rapport général d’ici la fin de l’année, suivie en 2013 d’une révision générale de la décision fixant l’organisation et le fonctionnement du SEAE. Ce mode d’expression est très politique. Car si ces lettres ne sont pas « ouvertes » officiellement, elles en ont presque le caractère car elles viennent rapidement aux oreilles journalistiques et tout de l’écriture au contenu suggèrent leur publication.

Cette lettre est très polie mais aussi très élaborée. Beaucoup de sujets sont abordés : le fonctionnement des délégations, le financement, les méthodes de recrutement, la coordination avec les Etats membres, la préparation des conseils de ministres. Elle donne quasiment une ligne directrice, visant soit à appuyer certaines réformes déjà engagées, soit à combler certaines lacunes récurrentes. Elle s’intéresse surtout aux procédures plutôt qu’au contenu produit. Et  constitue sans nul doute plutôt qu’une critique en bonne et due forme, un habile soutien à un renforcement et une organisation, un peu plus … « ordonnée » du SEAE…

Les détails sont sur le club

Lire également :