Reprise des discussions sur la Transnistrie

(BRUXELLES2) La rencontre entre le Premier ministre moldave, Vlad Filat, et le leader de la Transnistrie, Igor Smirnov, lundi 21 novembre, à Bendery et la déclaration qui a suivi est un signe tangible de la remise en chantier du processus de négociation qui était bloqué depuis cinq ans (2006). Du moins, c’est ainsi que c’est perçu à Bruxelles. Le porte-parole de la Haute représentante vient ainsi de saluer cette rencontre, estimant qu’elle permettra de « contribuer positivement au succès de la première réunion officielle en format 5+2 » (Moldavie, Transnistrie, Russie, Ukraine et OSCE + UE et Etats-Unis) prévue à Vilnius les 30 Novembre et 1er Décembre. « La Haute représentante apprécie les efforts de chacune des deux parties », a-t-il ajouté. Même sentiment à Moscou qui avait appelé en juin à la reprise du dialogue pour tenter de trouver une solution à un conflit “gelé” depuis 1991. La Transnistrie n’est reconnue par aucun pays mais reste “protégée” par des troupes russes. 

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).