De nouvelles coupes à venir dans le budget de la Défense US

(BRUXELLES2) Une nouvelle coupe budgétaire de 600 milliards $ sera pratiquée sur le budget de défense américain à partir de 2013 a indiqué la Maison blanche après l’échec des négociations entre majorité et opposition sur le financement de la dette et les mesures de restriction budgétaires. La décision est tombée hier. Républicains et démocrates ont, en effet, échoué dans le cadre du « Super Comité », à un accord pour faire des coupes budgétaires supplémentaires. La décision acquise en août prévoyait que faute d’accord, une nouvelle coupe de 1,2 trillions $ serait effectuée, de manière automatique, partagée par moitié entre les dépenses militaires et les dépenses civiles, sur les dix années à venir. Soit une réduction de 60 milliards par an du budget de la défense.

Barack Obama a donc lancé hier un ultime appel aux négociateurs pour éviter de « travailler à la hache (mais) plutôt au scalpel ». « Bien que le Congrès n’a pas pu arriver encore à un accord, rien ne les empêche de venir à un accord dans les prochains jours. Ils peuvent encore se rassembler autour d’un plan équilibré. » a précisé le président américain dans un communiqué (http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2011/11/21/statement-president-supercommittee). 

Commentaire : La réduction supplémentaire du budget de défense US va rendre encore plus forte la pression américaine sur les Européens notamment pour qu’ils supportent davantage leur part de défense, notamment pour l’établissement du bouclier anti-missiles. Mais pas seulement. Elle va obliger également l’industrie américaine à être plus agressive à l’étranger pour compenser les pertes nationales. 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).