0 augmentation pour le budget de l’Agence européenne de défense en 2012

(BRUXELLES2) Le budget de l’agence européenne de défense n’augmentera pas en 2012. Il ne sera pas tenu compte de l’inflation. C’est donc un budget réellement 0 qui a été adopté à 30,5 millions d’euros.

Plusieurs options étaient sur la table. Et la pire était un… budget triannuel. Les défenseurs de l’Europe de la défense auraient dû crier hourra, tellement ils soutiennent cette position depuis des années. Mais non. Car l’option mise sur la table était un gel sur 3 ans. Autant dire une défaite. Faute de mieux, tout le monde s’est donc rabattu sur un budget annuel. L’autre option sur la table était une augmentation mesurée de 2%, ce qui rapporté au budget de l’agence, est relativement faible (600.000 euros). Le Royaume-Uni a cependant maintenu sa position habituelle : pas un sou de plus, gel total. C’est finalement le seul résultat qui a été obtenu. La Haute représentante, Cathy Ashton, n’a pas souhaité faire de ce sujet, un point frontal avec le Royaume-Uni, refusant ainsi de « mettre la pression » sur son pays d’origine.

A noter que les projets de pooling and sharing sont essentiellement financés avec des contributions volontaires des Etats qui représentent un volume largement supérieur de fait au budget même de l’agence.

Lire également : Le budget de l’agence européenne de défense : a minima

 

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).