Un Français à la tête du comité militaire de l’UE en 2012

Le général de Rousiers et le général Bentegeat au lancement de la présidence française de l'UE en 2008 (crédit : facebook De Rousiers)

(BRUXELLES2) La décision devra formellement être entérinée par les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, réunis à Bruxelles les 30 novembre et 1er décembre prochain. Mais elle a été avalisée au comité militaire de l’Union européenne (CMUE) qui s’est tenu hier (mardi). Le général français de l’armée de l’air, Patrick de Rousiers, devrait bien être le prochain président du Comité militaire de l’Union européenne. Fonction qu’il exercera à compter d’octobre 2012. Aucun autre pays que la France, ni aucun chef d’Etat-Major n’a présenté de candidature. Et la candidature du Français a paru s’imposer à tous.

 Actuellement inspecteur général des armées (depuis septembre 2010), il a surtout été le chef de la représentation militaire de la France auprès de l’UE à un moment-clé, celle de la présidence française. Et y a laissé un excellent souvenir. Il assure aussi le retour de la France au commandement intégré de l’OTAN, et cumulera à partir de 2009 la fonction de chef de la représentation militaire à l’UE comme à l’OTAN (la France met ainsi fin à une exception dans le panorama bruxellois). Il avait été aussi un temps candidat à l’Agence européenne de la Défense (quand la France avait plusieurs fers au feu, le ministère de la Défense et les Affaires étrangères présentant plusieurs candidats).

Né en 1955 à Dijon (Côte d’Or), de Rousiers suit la promotion 1975 «Capitaine DUTHOIT » de l’Ecole de l’air et est breveté pilote de chasse en 1979. Il commande l’escadron de chasse « La Fayette » de Luxeuil (1986-1988), la base aérienne 133 de Nancy (1999). En 2002, il est l’adjoint au major-général de l’Etat-major des armées, chef du bureau « études et stratégie militaire générale », puis en 2004, chef de la division « Euratlantique ». En 2006, il prend le commandement de la Défense aérienne et des Opérations aériennes, avant de prendre la direction de Bruxelles.