Une délégation du Parlement européen dans la Corne de l’Afrique

(BRUXELLES2 à Strasbourg) Une délégation du Parlement européen va se rendre dans la Corne de l’Afrique du 30 octobre au 2 novembre 2011. Objectif de la mission : « évaluer la réponse de l’Union européenne à la crise humanitaire et alimentaire dans la région et explorer les solutions structurelles sur le long terme à l’insécurité alimentaire chronique dans la Corne de l’Afrique. »

Des visites de terrain seront effectuées dans le nord du Kenya, à la frontière avec l’Ethiopie. Et diverses rencontres avec le gouvernement kenyan et les différents acteurs humanitaires et du développement présents dans la région sont prévus.

Pour la Française Michèle Striffler (Gauche moderne/UMP/PPE) qui présidera la délégation, « les signaux d’alarmes sont clairs: flambée des prix des denrées alimentaires – due en partie à une spéculation abusive-, compétition acharnée pour l’accès à la terre et à l’eau, changement climatique insidieux et sécheresse, accaparement des terres par des investisseurs étrangers à des fins d’exportation ou de production de biocarburants. » Mais au-delà de la situation humanitaire, elle pointe du doigt les gouvernements de la région. « La solution à l’insécurité alimentaire est éminemment politique. Il y a une déficience des Etats vis-à-vis de leurs populations et les gouvernements des pays en développement doivent, avec  l’aide de l’Union européenne, prendre leurs responsabilités en développant une vision, des politiques et leur propre agriculture ».

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).