Les agents du BND avaient repéré la présence de Kadhafi

(BRUXELLES2) C’est le Spiegel qui le révèle. Pendant des semaines, le service fédéral de renseignement (BND) « savait exactement que l’ex dictateur-libyen Mouammar al-Kadhafi se trouvait dans sa ville natale de Syrte ». Le BND qui « a traditionnellement une source dense d’information au Moyen-Orient connaissait l’endroit où Kadhafi cachaient des rebelles ». « Les sources de sécurité ont cependant déclaré, qu’ils n’avaient pas de données géolocalisables permettant de conduire à une attaque ciblée sur Kadhafi ». Informations transmises aux homologues de l’OTAN selon l’hebdomadaire allemand. Dans un communiqué, le porte-parole du BND, a affirmé samedi, que « nous ne savions pas que Kadhafi venait de s’arrêter ce jour-là à Syrte ».

Nb : cela confirme les informations de la présence d’agents de renseignement non seulement britanniques ou français mais aussi italiens et allemands sur le terrain.

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).