Les Talibans de plus en plus terroristes ? Tout dépend…

(BRUXELLES2) « les Talibans ont de plus en plus recours aux actes terroristes ». Le propos de Nicolas Sarkozy, pour prouver que les talibans perdent du terrain prête à interrogation. Les IED (engins explosifs improvisés) ne sont pas, en effet, un phénomène très nouveau en Afghanistan, même si les modalités évoluent. Faute de statistiques précises, nous pouvons examiner les chiffres de pertes des troupes alliées en Afghanistan. Or, tout dépend comment on regarde ces statistiques.

Le président Sarkozy n’a pas tort sur un point : l’augmentation des morts par attentat est certaine. Mais cette augmentation évolue de façon quasi proportionnelle, année après année, au nombre de soldats de la coalition décédés dans une « action hostile » comme le prouve ce tableau statistique réalisé par le site  icasualties. En 2011, il est d’ailleurs plutôt relativement inférieur aux années précédentes. Ainsi, les pertes par IED représente un peu moins de la moitié pour l’année 2011. Alors qu’il représentait plus de la moitié en 2009 ou 2010 et de l’ordre des 2/3 en 2008…

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).