Des avoirs libyens débloqués pour l’OMS par les Pays-Bas

(B2) Le ministère néerlandais des Affaires étrangères va utiliser 100 millions d’euros des 3 milliards d’avoirs libyens gelés aux Pays-Bas pour répondre à une demande de l’OMS d’achat des équipements médicaux et des médicaments, affirment les quotidiens néerlandais aujourd’hui. Le Comité des sanctions de l’ONU a donné son feu vert. L’OMS estime à 350 millions d’euros ses besoins sur six prochains mois pour réaliser son programme d’aide médicale.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).