Ouvrir vers l’Est, vers la Russie

(BRUXELLES2) La Pologne, voisinage oriental oblige, aimerait bien ouvrir sinon un partenariat structuré au moins des discussions avec la Russie l’Ukraine ou la Moldavie (il semble y avoir peu d’intérêt dans ce pays). L’idée est de « démarrer sur des idées peu controversées », comme l’éducation, la formation. Ouvrir le collège européen de sécurité et de défense à ces pays serait une « bonne option ». Il s’agit aussi d’encourager certains pays de participer à des opérations de l’UE, éventuellement en leur fournissant un soutien ou une coopération dans cet objectif. Dernier sujet, un peu complexe et très politique : le soutien à la réforme des forces de sécurité. Une conférence d’experts des ministères de la Défense aura lieu sur le sujet, en septembre.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.

Inscrivez-vous à notre newsletter