Le COPS approuve le principe d’une mission PSDC au Sud Soudan

(BRUXELLES2) Le Comité politique et de sécurité (COPS) de l’Union européenne devait approuver, ce 13 juillet, une des options du futur concept de gestion de crises (CMC) pour une mission civile de l’Union européenne au Sud-Soudan visant à assurer la sécurisation de l’aéroport. « Il ne s’agit pas vraiment d’assurer directement la sécurité de l’aéroport, les forces du Sud-Soudan peuvent y pourvoir » m’a expliqué un responsable de ce dossier. « Mais d’assister, de conseiller les autorités du Sud-Soudan pour renforcer la sécurité de l’aéroport ». La mission devrait avoir un format assez limité — quelques dizaines d’hommes et femmes —et envisager la sécurité dans tous les domaines (armes, drogue, terrorisme…).

A noter qu’un autre projet de mission de l’UE est toujours en préparation, consistant à assister la surveillance des frontières. Ce sujet n’est pas encore mûr. Il doit encore être débattu entre Européens. Mais surtout, sur le terrain, il faut… « avoir des frontières clairement définies ».

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.