Un ex-casque bleu autrichien nommé directeur Moyen-Orient/Maghreb

Christian Berger lors de la journée de l'Europe (Crédit : EUPOL Copps)

(BRUXELLES2) Christian Berger est le nouveau directeur du service diplomatique européen (SEAE) pour le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, la Péninsule arabique, l’Iran et l’Irak. C’est officiel. La Haute représentante de l’UE, Catherine Ashton, l’a confirmé dans un communiqué. Il prend ainsi en charge tout le voisinage sud de l’Union européenne, qui constitue une somme non négligeable de tensions et de conflits (Israël-Palestine, Iran, Irak, Yémen,…) encore renforcés par le déclenchement des « révolutions » arabes (Tunisie, Egypte, Libye, Syrie, Bahrein…). Il était, jusqu’à aujourd’hui, le représentant de l’Union européenne auprès des autorités palestiniennes de Cisjordanie et Gaza.

Un spécialiste du Moyen-Orient

De nationalité autrichienne, Christian Berger est un spécialiste du Moyen-Orient. Il y a fait ses premières armes et y a résidé de longues années d’abord pour le compte de l’ONU puis pour l’Union européenne. Tout frais émoulu des universités de droit de Vienne et de Londres, Christian Berger part en effet comme officier dans le bataillon des casques bleus autrichiens déployé au Golan. Une expérience dont il aura bien besoin au service diplomatique 🙂

Il travaille ensuite à l’Office des Nations-Unies à Gaza et Jérusalem (1988-1994). Nommé directeur adjoint des services de l’OSCE en 1994, il travaille notamment su la question du Traité sur les forces conventionnelles. En 1997, il rejoint Bruxelles d’abord au Comité des régions puis intègre en 1999 la Commission européenne comme responsable des relations avec la Syrie à la DG Relex. En 2001, il est nommé conseiller politique sur les questions du Moyen-Orient, en particulier sur le processus de paix, puis représentant de l’UE auprès de l’envoyé spécial du Quartet, James Wolfensohn (2005-2006). C’est un moment-clé avec notamment la signature de plusieurs accords notamment sur Rafah, à la frontière entre l’Egypte et Gaza, et sur la liberté de circulation. exercé des fonctions comme chef unité « réponse de crises de la crise et construction de la paix » de la Commission européenne.

Le poste de directeur « Moyen-Orient » était un des derniers postes de direction vacant au sein du Service diplomatique. Christian Berger le premier Autrichien à être nommé à un poste-clé au service diplomatique. Il est placé sous la direction Hugues Mingarelli, son directeur de département, avec cette particularité qu’ils ont, tous les deux, le même champ d’action géographique.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).