Un nouveau réseau de surveillance maritime de l’UE bientôt opérationnel

(BRUXELLES2) Développé au sein de l’Agence européenne de défense, le réseau de surveillance maritime devrait être opérationnel à partir du 1er juillet. Ce réseau – dénommé MARSUR – actuellement en phase de test – permettra de renforcer la surveillance maritime. Il pourra également être utilisé dans les opérations conformes à la politique étrangère et de sécurité de l’UE. Le système d’imagerie maritime MARSUR a, en effet, été spécialement conçu pour des opérations de gestion de crise externes à l’UE. « Il peut être utilisé pour l’analyse des informations de positionnement ou pour le ciblage géographique des avions et bâtiments favorables à la surveillance maritime », a expliqué un officier de la marine finlandaise. Quinze Etats de l’Union européenne devraient y participer. Six pays (France, Finlande, Italie, Espagne, Suède et Royaume-Uni) participent déjà à la phase de test.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).