Les 27 encouragent la création d’un corps volontaire européen d’aide humanitaire

(BRUXELLES2) Les 27 ont apporté leur soutien aujourd’hui (17 mai) à la création d’un Corps volontaire européen d’aide humanitaire » (EVHAC). Un nouvel acronyme à retenir pour le futur créé par le Traité de Lisbonne. Celui-ci prévoyait, en effet, « d’établir un cadre pour des contributions communes des jeunes Européens aux actions d’aide humanitaire de l’Union » (Article 214 du TFUE). Ce corps peut apporter une « contribution utile à l’aide humanitaire européenne et internationale » remarquent les Ministres, sous certaines conditions – tenant à la fois au profil des volontaires, aux activités qu’ils pourraient mener, à l’organisation et au financement de ce corps.

Plusieurs conditions sont fixées

  • établir des exigences précises concernant la sélection, le recrutement, la formation et le déploiement des volontaires ;
  • présenter un rapport coût/efficacité satisfaisant ;
  • s’appuyer sur les programmes de volontariat existants au niveau national et international en évitant de faire double emploi avec ceux-ci;
  • s’attacher principalement à répondre à des besoins concrets et à combler des lacunes dans le domaine humanitaire ;
  • axer essentiellement ses activités sur le soutien des organisations locales existantes dans le domaine humanitaire et de la protection civile, en coopération avec les autorités des pays bénéficiaires.
  • ne pas créer une organisation opérationnelle à part entière dans le domaine humanitaire ou de la protection civile.
  • les fonds alloués à l’EVHAC ne devraient pas être prélevés sur les budgets existants de la Commission en matière d’aide humanitaire et de protection civile

Ces conditions reprennent, peu ou prou, les différentes conditions proposées par la Commission dans sa communication de novembre 2010. Avec cet adoubement politique, les travaux peuvent  se poursuivre ; l’objectif de la Commission étant de présenter une proposition législative en 2012.

Télécharger le texte des conclusions adoptées au Conseil des ministres de l’UE

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).