Dernières nouvelles de la piraterie (2 avril 2011)

(BRUXELLES2)

Sam (2 avril) Assaut pour libérer un navire marchand

Les forces spéciales anti-terroristes des Emirats arabes unis ont libéré, samedi matin, le navire marchand Mv Arrilah I, un vraquier de 37.000 Tonnes, capturé par les pirates en mer d’Arabie, le 1er avril, alors qu’il se trouvait en route vers le port de Dubai Jebel Ali, venant d’Australie. Les pirates se sont rendus. L’opération a été menée avec le soutien des forces US de la 5e flotte.

Sam (2 avril) 11 pirates transférés aux Seychelles

Arrivée des pirates à Port-Victoria et prise en charge par la police seychelloise (Crédit : marine espagnole / EUNAVFOR Atalanta)Les 11 suspects arrêtés par la frégate « Canarias » ont été remis aux autorités seychelloises pour être jugés sur l’archipel. Ils sont suspectés d’avoir participé à l’attaque du Draco, un thonier espagnol battant pavillon des Seychelles. C’est le premier transfert en justice effectué depuis quatre mois par les forces multinationales. Le dernier transfert date de fin novembre 2010, avec un pirate arrêté par la Louise-Marie et transféré en Belgique. Tous les suspects arrêtés depuis ont, systématiquement, été remis en liberté. Lire également : Une tentative d’attaque sur un thonier espagnol déjouée. 11 pirates arrêtés

Mar (29 mars). La marine iranienne intervient

Les navires militaires de la 13e flotte iranienne, qui comprennent le Tonb et le Delvar, déployés dans le Golfe d’Aden ont déjoué, coup sur coup, deux attaques sur leurs navires de commerce annonce l’agence nationale FNA. La première attaque déjouée concerne le Valhlh, attaqué par trois skiffs pirates dans le canal de Suez. La seconde concerne un navire marchand, le Nabi, parti du port égyptien d’Ain Sukhna et poursuivi par 4 skiffs rapides. Cette fois, les forces spéciales iraniennes ont dû tirer sur les pirates pour qu’ils se retirent. Pas d’information sur de possibles victimes.

Mar (29 mars). Deux marins du Al-Mortoza ont été tués

Les pirates qui ont arraisonné le Al-Mortoza, transformé en bateau-mère, ont tué deux des marins otages. Un Pakistanais a été tué, lors des échanges de tirs, par les pirates qui fuyaient le bateau accuse le commissaire adjoint du port de Mumbai. Tandis qu’un marin Iranien a a été tué peu après la capture du baleinier iranien. Les 16 pirates arrêtés ont été inculpés de meurtre. Lire: Dernières nouvelles de la piraterie (27 mars)

Lun (28 mars). Un tanker emirati capturé

Le MV Zirku est piraté, vers 9h Zoulou, à environ 250 milles au sud-est de Salalah (Oman) dans la partie est du Golfe d’Aden, confirme le QG européen anti-piraterie d’Atalanta. Le tanker koweitien, battant pavillon des Emirats arabes unis, était en chemin vers Bashayer (Soudan) quand il a été attaqué par 2 skiffs pirate avec RPGs et fusils. Il comprend un équipage de 29 marins (1 Croate, 1 Irakien, 1 Philippin, 1 Indien, 3 Jordaniens, 3 Egyptiens, 2 Ukrainiens and 17 Pakistanais).

Dim (27 mars). Le Nivose en patrouille dans le Golfe d’Aden

Après une escale de quelques jours à Djibouti, la frégate Nivose – qui fait partie de l’opération européenne anti-piraterie (EUNavfor Atalanta) a repris la mer pour des patrouilles dans le Golfe d’Aden.

Jeu (24 mars). Un avion ukrainien pour Atalanta en 2012

Un hydravion Be-12 russe

L’Ukraine a annoncé son intention d’envoyer un hydravion Be-12 de la brigade de Saki pour faire de la surveillance maritime dans l’opération navale anti-piraterie de l’UE (Atalanta), à partir de 2012. Experts militaires de l’UE et de la marine ukrainienne discutent des préparatifs de l’opération. Il s’agit notamment de prévoir l’équipement de l’avion (communications, liaison avec le quartier général) et le soutien logistique des équipages. Un officier ukrainien a été détaché depuis novembre à l’Etat-Major de l’opération Atalanta. Le président Yanukovic avait signé en février l’ordre de mission. La participation ukrainienne a été annoncée, à plusieurs reprises depuis bientôt 2 ans. Et l’on semble peut-être proche d’une solution concrète. Lire également : Le COPS accepte la participation ukranienne à EUNAVFOR Atalanta

Lire aussi ces jours-ci :

Comments are closed.