Scène de colère au Justus Lipsius: « Retenez vos chevaux, monsieur ! »

David Cameron, le 4 février au Conseil (archives)

Les couloirs du Conseil européen ont été plutôt agités, vendredi, lors du débat sur le conflit libyen. Un vif échange a ainsi opposé Nicolas Sarkozy, le président français, et David Cameron, le Premier ministre britannique, à Cathy Ashton, la Haute représentante aux Affaires étrangères et membre britannique de la Commission européenne. Le Français et Le Britannique défendaient l’idée d’une action forte, d’options militaires précises, mettant en avant « les actes de barbarie » du régime. Pour David Cameron, c’est clair : « Kadhafi va se déchaîner, il fait la guerre à son propre peuple, des centaines de milliers de personnes ont été déplacées et, à l’heure actuelle, on ne sait pas quelles horreurs nous attendent dans le désert« .

Cris dans le couloir

Les deux leaders ont reproché à la Haute représentante de rester passive, de ne rien faire. L’échange s’est finalement terminé, sur une tonalité fort peu diplomatique, sous le nez ébahi de plusieurs délégations. « Vous avez tout raté, votre service a échoué » a hurlé Nicolas Sarkozy que Cameron retenait par la manche. On « entendait des cris dans le couloir » explique un témoin. « Retenez vos chevaux » a asséné la Haute représentante pour en finir avec les deux énergumènes… C’est sûr, Cathy Ashton ne s’est pas fait deux amis. Les deux énergumènes ont de la mémoire !

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).

Commentaires fermés.