L’ambassade hongroise à Tripoli reste ouverte, malgré tout

L’ambassade de Hongrie à Tripoli restera ouverte, malgré tout, a indiqué, hier, la présidence hongroise de l’UE. Ce n’est pas un fait anodin. Plusieurs États membres ont, en effet, décidé de suspendre le fonctionnement de leur ambassade et d’évacuer leur personnel. Mais l’ambassade hongroise assure aussi la représentation de l’UE dans le pays. Elle « joue un rôle particulièrement crucial dans le soutien à la coordination de l’évacuation des citoyens de l’UE sur le terrain » précise-t-on coté hongrois et « continuera de servir de premier interlocuteur sur le terrain »… Acte plutôt courageux car les lendemains sont plutôt incertains.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Inscrivez-vous à notre newsletter