La fin de l’UEO est effective, dernières tâches à effectuer

La dissolution de l’Union de l’Europe occidentale (UEO) sera effective le 30 juin prochain. La Belgique, Etat dépositaire du traité UEO, a formalisé cette dissolution lors du dernier conseil des ministres (18 mars). Tous les Etats membres de l’UEO ont, en effet, communiqué à la Belgique leur propre dénonciation. Il faut aussi gérer les suites de cette décision. Certaines tâches résiduelles de l’Union subsisteront toutefois après le 30 juin. La « question du maintien d’une cellule provisoire et/ou l’organisation de succession est actuellement à l’étude » précise-t-on du coté belge. Quant au personnel de l’UEO, il devra opter pour l’application du plan social 2010 ou recevoir une indemnité. Autre question pratique : trouver une base légale pour… le paiement des pensions.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen à l'université Paris I Pantheon Sorbonne. Journaliste professionnel depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir). Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale).