L’Europe mobilise ses forces militaires (synthèse) (maj2)

Le Hms Cumberland en opération d'évacuation à Benghazi (Libye) (Crédit : Uk Royal Navy)

(mis à jour Dim 28 fév, 23h)

Les pays européens ont mobilisé actuellement plusieurs moyens militaires pour procéder à l’évacuation en urgence des ressortissants européens et autres de Libye.

Selon un premier bilan, provisoire, j’ai recensé 22 avions militaires ou officiels (C 130, Transall, C-27J, Airbus A-340, A-310) qui ont effectué pour certains plusieurs rotations. Il y a également 14 navires militaires (destroyers, frégates, navires d’écoute, navire ravitailleur, navire de soutien) portant le fanion d’un des pays de l’Union européenne.

Plus d’une dizaine de pays de l’UE participent ainsi au soutien militaire à « l’opération » d’évacuation (Autriche, Portugal, Grèce, Pays-Bas, Italie, France, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Roumanie, Bulgarie…). Il faut mentionner également les moyens de l’OTAN (Turquie), avec 2 navires. Et ajouter les moyens civils : de nombreux ferries sont mobilisés (Grèce, Allemagne…).

C’est donc une « petite » armada qui est en train de se déployer. Les Européens effectuant le travail de protection et sauvegardes des navires civils non seulement pour leur compte mais aussi pour les autres moyens déployés par d’autres pays (Chine, Corée du sud, Inde …).

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).

Commentaires fermés.