L’ambassadeur Haber à la tête de l’Etat-Major civil de l’UE ?

(Crédit : Conseil de l'UE)

L’ambassadeur (allemand) Hansjörg Haber, qui dirige actuellement la mission européenne d’observation en Géorgie (EUMM) depuis plus de deux ans, est un des candidats pressentis pour prendre la succession du néerlandais Klompenhouwer à la tête de la CPCC (Capacité civile de plani?cation et de conduite, ou plutôt l’Etat-Major civil de gestion de crises de l’UE), comme Commandant d’opérations civiles de l’UE.

La Commandant des opérations civiles est actuellement responsable de 8 opérations civiles, sur les 3 continents, ce qui représente un effectif de plus de 4.000 personnes. Il assure le “contrôle opérationnel” (OpCon) du personnel et des unités. Il travaille sous l’autorité de la Haute représentante, mais sous le contrôle politique et la direction stratégique du COPS. Il se doit aussi d’entretenir des “relations étroites” avec le directeur du département “Réaction aux crises et coordination des opérations” (A. Miozzo) et rend compte des questions administratives au “directeur opérationnel” (D. O’Sullivan). Sa principale tâche sera tout en assurant “la continuité du service en matière de planification et conduite des opérations de gestion civile des crises“, de les “adapter (…) au nouvel environnement du SEAE“.

Ce poste a fait l’objet d’un appel d’offres qui est terminé (le 4 février à midi) comme les deux autres postes de “Top management” dernier directeur de département restant à pourvoir : celui chargé des Affaires thématiques, du directeur de la CMPD (la structure de planification de gestion de crises). Inutile de concourir. Trop tard !

Lire également :

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).