Un navire de pêche yemenite capturé par les pirates

Le QG de la mission anti-pirates Atalanta a confirmé qu’un navire de pêche yemenite Al Fardous avait vraisemblablement été piraté, au large de l’Ile Socotra, dans le Golfe d’Aden le 13 février. Le navire a 8 marins à bord. Aucune autre information n’a été communiquée. Selon le QG Atalanta il y a au moins actuellement 31 navires et 694 otages aux mains des pirates au large des côtes somaliennes. Environ 50 navires et 823 otages selon les chiffres (remis à jour avec cette dernière prise) de l’ONG Ecoterra.

Commentaire : Si dans le Golfe d’Aden, notamment le long du couloir international IRTC, les navires marchands sont désormais (relativement) bien protégés, les nombreux pêcheurs locaux qui sont dans le secteur restent une proie facile pour les pirates.