Actu BlogPiraterie maritime

Pirates toujours à bord de la Louise-Marie : le Kenya tergiverse

Crédit : Marine Belge / Louise Marie

Selon des informations convergentes, les six pirates pris par la frégate belge Louise-Marie sont toujours à bord. Pris dans les eaux territoriales du Kenya, fin novembre, ils auraient dus être remis aux autorités kenyanes. Mais celles-ci tergiversent. Et les suspects sont toujours à bord de la frégate. Ce qui commence à faire long…

On peut cerner plusieurs difficultés dans ce transfert. 1° Coté européen, on estime qu’il s’agit d’une question belge. Le Louise-Marie a agi sous commandement national, lorsqu’il a capturé les pirates. 2° De toute façon, l’accord UE-Kenya de transfert des suspects pris par les forces européennes a été suspendu fin septembre. Et les transferts s’effectuent cas par cas. 3° On attend toujours l’arrêt de la Cour d’appel sur l’affaire Mv Courrier qui, s’il confirme l’arrêt de première instance, pourrait sonner le glas de la “solution kenyane” au traitement judiciaire des pirates (au moins ceux pris en Haute mer). L’arrêt était prévu pour le 7 décembre. Mais il a été reporté. 4° On ne désespère pas coté belge de voir aboutir une solution, en arguant que les suspects ont été pris dans les eaux territoriales kenyanes. Tout est alors question de preuve et d’interprétation… de la limite des eaux territoriales.

(mis à jour, lundi 22h). Selon des sources maritimes proches des militaires, les 6 pirates auraient été libérés, remis à l’eau au large de Mogadiscio avec suffisamment d’eau, de nourriture et de carburant pour atteindre la côte, alors que la Louise-Marie effectue l’escorte du Mv Petra, le navire de ravitaillement de l’AMISOM.

Nicolas Gros-Verheyde

Rédacteur en chef du site B2. Diplômé en droit européen de l'université Paris I Pantheon Sorbonne et auditeur 65e session IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale. Journaliste depuis 1989, fonde B2 - Bruxelles2 en 2008. Correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Sud-Ouest (auparavant Ouest-France et France-Soir).